C’est quoi… la différence entre un agent et un courtier ?

C’est quoi… Master 1 ActuariatBases de l’assurance

Quelle différence entre un agent et un courtier ?

Réponse courte :
parce que parfois on a besoin d’une réponse rapidement

Tous deux sont des professionnels de l’assurance, dont le métier consiste à vendre des produits d’assurance. La principale différence réside dans le fait que l’agent général est mandataire d’une compagnie d’assurances ou mutuelle contrairement au courtier d’assurances. Si la finalité reste la même dans les deux cas (vendre des produits), la logique de service en arrière-plan est significativement différente : l’agent sera plutôt « company oriented » là où le courtier sera plutôt « client oriented« .

 


Réponse longue :
parce que prendre son temps et avoir une réponse plus détaillée c’est bien aussi

Le courtier en assurances est un professionnel indépendant1 dont l’objectif est la vente de produits d’assurances à ses clients. En tant qu’indépendant, il n’est a priori affilié à aucun acteur de l’assurance en particulier : il est donc en théorie libre de proposer l’ensemble des produits disponibles sur le marché et, toujours en théorie, devrait apporter un conseil pour ses clients objectif et donc potentiellement plus pertinent. Il va donc être un intermédiaire entre le client et la compagnie d’assurances.

Quelques chiffres : selon le rapport annuel 2016 de l’ORIAS (Organisme Pour Le Registre Des Intermédiaires En Assurance), on dénombre un peu moins de 24 000 courtiers en France en 2017, ce qui représente une augmentation non négligeable de +3% par rapport en 2016. Wikipédia avance en outre que le nombre de salariés employés dans des cabinets de courtage représente 15% des personnels de l’assurance, ce qui est également loin d’être insignifiant.

L’agent général d’assurances (en pratique simplement appelé ‘agent’) est également un commercial mais il est rattaché à une compagnie d’assurances ou une mutuelle. Il est d’ailleurs bon de noter qu’il n’est pas pour autant salarié de cette entreprise : il exerce une profession libérale. En tant que mandataire exclusif, il ne vendra que les produits de cette dernière. Il a donc un panel réduit d’offres à proposer à ses clients. En théorie, ce périmètre de produits réduit est compensé par une forte expertise sur les produits proposés et l’accès au back office de la compagnie. Ce dernier point peut permettre, en particulier pour les clients professionnels, la création/ajustement de certaines garanties à des besoins spécifiques et établir une relation commerciale sur un panel de produits.

Bon à savoir : bien que parfois obscure2, chacun de ces deux professionnels est rémunéré par une « commission » (bien souvent proportionnelle à la prime). Cette dernière peut varier entre les agents généraux d’une même compagnie. En effet, leur commission peut dépendre de divers paramètres, comme leur expérience ou la performance de leur portefeuille. 

 

_________

  1. Sur le plan juridique : I.A.S. (Intermédiaires en Assurances) > en savoir plus
  2. https://www.avocatbichot.com/remuneration-intermediaires-assurance/

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.